5 conseils pour éviter le feu du rasoir

Le rasage, pour tout homme est un art qu’il faut maîtriser à la perfection. La technique repose sur la finesse et l’esthétisme afin de réussir un rasage efficace. Parfois, il se peut que des irritations cutanées se produisent dues à un mauvais usage du rasoir. Voici 5 techniques permettant d’éviter le feu du rasoir.

Bien choisir le rasoir et préparer la peau

Les deux premiers conseils consistent dans la préparation de la peau. Premièrement, avant de procéder au rasage, appliquer de l’huile de rasage. Cette dernière est faite à partir de substances végétales. Il est préférable d’utiliser celle à base de noix de coco, d’amande, d’Olive, de sésame ou bien de tournesol. D’ailleurs, elles peuvent aussi être extraites de pépins de raisins, de calendula, de jojoba ou d’avocat. Son application suffit et n’implique plus l’utilisation d’autre produit comme la mousse ou le gel à rasage. Cela permet au poil des pores de se préparer au rasage, afin de faciliter sa coupe. Un rasage complet implique son application au niveau de toute la barbe. Par contre, un rasage partiel du contour de la barbe consiste à en mettre uniquement sur les pommettes.

Deuxièmement, il est à noter que tous les rasoirs sont bons mais leurs différences résident dans le confort de chacun lors de son utilisation. Il y plusieurs sortes de rasoirs : tout d’abord le coupe-chou ou rasoir droit est idéal pour un rasage à l’ancienne. Le feu de rasoir est évité si on maîtrise l’utilisation  du coupe-chou. Puis, il y a la shavette, qui est également un rasoir droit avec des lames interchangeables. Par contre, le rasoir électrique offre un rasage rapide et réduit considérablement les irritations cutanées. Ainsi les problèmes d’irritation liés au rasage dépendent de la maîtrise de l’outil. Ce qui implique le choix d’un rasoir selon l’aisance de l’utilisateur.

Remplacer régulièrement la lame de rasoir

Quelle que soit la manière adoptée, raser signifie automatiquement agresser la peau. Le passage répété de la lame de rasoir doit être fait avec délicatesse et précaution. En effet, le feu de rasoir est fréquemment causé par des lames usées. D’ailleurs, les lames abîmées, rouillées, sales ou émoussées augmentent les risques de coupure. Ces dernières sont plus prévenues si la lame de rasoir est bien entretenue en le remplaçant régulièrement. Ainsi, dès que le rasoir devient de moins en moins efficace, c’est le signe que la lame devrait être changée.

Adoptée une bonne technique de rasage

Ce conseil touche la manière dont la personne effectue son rasage. Au début, il est préférable de ne pas appuyez excessivement la peau. En premier lieu, il faut appliquer à une crème, savon, ou huile à rasage pour rouvrir les parties de la barbe. Une fois l’application faite, il faut passer le rasoir dans le sens du poil. Ce premier passage permet de ne pas agresser l’épiderme en évitant le feu de rasoir. Puis passer à nouveau le crème ou l’huile avant d’opérer un deuxième passage. Ce dernier consiste à raser les poils dans le sens inverse. C’est le meilleur moyen de couper tous les poils se trouvant à la racine de l’épiderme. Après, rincer le visage afin d’enlever toutes traces de mousses ou de crème. Il est à noter que si l’on ne rince pas la peau après le passage du rasoir, elle deviendra sèche et irritée. Enfin, il ne faut pas oublier de mettre un après-rasage naturel comme la pierre d’alun. En effet, il allège les irritations en resserrant les pores. L’emploi de l’after shave peut aussi remplacer la pierre d’alun. Terminer le tout avec l’application d’un baume d’hydratation du visage.

Choix du bon moment pour le rasage

Le choix du moment propice au rasage atténue également les apparitions de feu de rasage. Le rasage du matin est idéal, après une bonne douche vivifiante, si les poils de barbe sont drus. D’ailleurs pendant la matinée la peau est plus repoussée, sans aucun stress, et la circulation sanguine est faible. La seule précaution à prendre c’est d’éviter de se raser à la hâte. Cela limite les irritations cutanées et les coups de blessures. Il faut prendre le temps de raser soigneusement sa barbe pour un rendu plus ou moins esthétique. Les types de peau ayant des poils plus fins peuvent être rasés le soir. La fin de la journée, la peau devient plus sensible d’où la nécessité de la détendre avant de couper les barbes. En effet, se raser la nuit n’évite pas l’apparition de repousse le lendemain. Il est préférable de passer un coup de rasoir après une douche chaude. C’est la bonne technique pour assouplir le poil tout en ouvrant les pores du visage. Ces différentes astuces permettent de limiter les coupures pour un meilleur rasage.

En un mot, le rasage pour homme n’est pas si difficile, il suffit de prendre soin de la peau et bien choisir le bon rasoir et la bonne lame de rasoir. Sans oublier de voir le meilleur moment et les techniques de rasage afin d’éviter de se blesser.